Actualités Mer et marine

  1. Mi-septembre, le chantier naval Gléhen va mettre à l’eau le Bara XVI, le nouveau chalutier de l’Armement Bigouden qui sera livré à la fin du même mois. Destiné au chalutage de fond et pélagique, le bateau, dessiné par le cabinet Coprexma, est en acier avec une superstructure en aluminium. D’une longueur de 25.95 mètres, il va disposer d’une puissance de propulsion de 600 kW avec une hélice à pale orientable sous tuyère.

     

  2. Today we take you to a construction site that is both monumental and unique. We are off to Itaguaí, 70km south-west of Rio de Janeiro to report progress on the most comprehensive naval technology transfer programme to date. It is here that Brazil will launch its next-generation submarines from a brand spanking new submarine shipyard and naval base that will be truly impressive.

     

  3. Energy Observer, the first energy self-sufficient boat powered solely by renewable energies and hydrogen was officially named in Paris on 6 July after sailing from Saint-Malo to the mouth of the Seine, then up the Seine to the French capital.

    The boat was built in Canada in 1983 as a maxi-catamaran (length: 30.5m, beam:12.8m). In 1994, as the Enza New Zealand, she won the Jules Verne Trophy with Peter Blake at the helm.

     

  4. Work continues on the Polar Pod, a brainchild of intrepid French adventurer, scientist, medico and sailor Jean-Louis Etienne. Following concept testing in 2014, a new model of the Polar Pod spar-buoy laboratory recently underwent tank tests in Brittany at a facility operated by French institute of marine research and exploration Ifremer.

  5. On 12 July, STX France’s Saint-Nazaire yard began assembling the substation for the Arkona offshore windfarm being developed by German power utility E.ON, Norwegian group Statoil and German company 50Hertz. The Baltic windfarm, comprising sixty 6-MW Siemens turbines generating enough electricity to power 400,000 homes, is scheduled for completion in 2019.

    The 385-MW substation, for delivery in Q2 next year, will be one of the most imposing structures of its type anywhere in the world.

     

  6. “High quality and customisable, but based on standardised base modules,” is how Frédéric Grizaud, Head of the Offshore Energy Business Unit at STX France, describes the new SeeOs (Scalable Efficient Evolutive Offshore Substation) range launched recently by the Saint-Nazaire-based contractor.

  7. 2007-2017. BPN’s 10th anniversary is being proudly celebrated as the cluster has been remarkably active supporting the Naval, MRE and Oil&Gas industries over the past decade. Year over year, Bretagne Pôle Naval has got stronger and as many as 180 businesses now enliven the network, thus adding 24,000 professionals for greater economic strength.

    Our membership has more than doubled in 10 years!

  8. Le chantier Fincantieri de Castellammare di Stabia, près de Naples, a procédé hier à découpe de la première tôle du nouveau porte-hélicoptères d’assaut (LHD) de la marine italienne. Un bâtiment imposant puisque ses caractéristiques définitives portent désormais sur une unité de 240 mètres de long, 36 mètres de large, 7.2 mètres de tirant d’eau et plus de 25.600 tonnes de déplacement en charge.

  9. L'alerte a été donnée peu avant 22h ce jeudi par le Centre de consultation médicale maritime de Toulouse. Le patron du chalutier Harmonie immatriculé au Guilvinec (29) s'était blessé au bras. Le navire se situait alors dans le sud de la pointe de Penmarc'h pour 80 nq (environ 145 km).

    A la suite d'une conférence médicale entre le Cross d'Étel, le navire et le Samu de coordination médicale maritime (SCMM), la décision a été prise d'évacuer le marin blessé par hélicoptère vers Brest.

  10. C'est fait ! Il était 4 h 28 quand le maxi-multi d'Yves Le Blevec est arrivé à New York en quatrième position. L'équipage d'"Actual" (Yves Le Blevec, Jean-Baptiste Le Vaillant, Samantha Davies, Davy Beaudart et Stanislas Thuret) a mis 10 jours 9 h 28'56'' à relier Saint-Nazaire à New York.

    "Magique"

  11. Energy Observer, le premier navire hydrogène autonome en énergie et zéro émission, a été baptisé ce jeudi à Paris en présence d’Anne Hidalgo, Maire de la ville de Paris, de Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire et parrain d’Energy Observer, de Florence Lambert, Directrice du CEA-Liten et marraine du bateau et de Bertrand Piccard, Président de la Fondation Solar Impulse. Escale inaugurale d’une odyssée de six ans autour du monde, la capitale française accueille Energy Observer jusqu’au 15 juillet prochain.

  12. 10 ans jour pour jour après la dernière sortie en mer du transport de chalands de débarquement Orage, une amicale regroupant d’anciens marins du bâtiment est née le 29 juin. L’association, dont les statuts ont été déposés en sous-préfecture de Saumur (Maine et Loire) a été créée par Jean-Christophe Rouxel, son président, qui fait vivre différents sites Internet sur les bâtiments amphibies de la Marine nationale.

  13. Draka Fileca, filiale du Groupe Prysmian, leader mondial dans l'industrie des systèmes de câbles pour l'énergie et les télécommunications, a décidé de soutenir le projet « Energy Observer » en tant que « Fournisseur Officiel » des câbles électriques qui équipent le bateau et également partenaire financier. Les câbles fournis par Draka Fileca relient les différentes sources d'énergie renouvelable aux moteurs et permettent l'alimentation de l'ensemble des équipements électriques et de navigation du navire.

  14. C’est à Londres vendredi 30 juin, à l’occasion de la cérémonie des Seatrade Awards, que le prix de l’efficacité énergétique a été remis aux représentants de STX France et RCCL qui concouraient sur la base des résultats obtenus sur le navire Harmony of the Seas. En effet, après une année complète d’exploitation, le navire a prouvé que sa consommation énergétique était jusqu’à 25% inférieure à celle de ses deux aînés. Ces résultats remarquables ont été possibles grâce aux avancées de la R&D de STX France et l’optimisation en exploitation des équipes RCCL.

  15. Au cours des six derniers mois, Brittany Ferries a mené une réflexion sur la sûreté à bord de ses navires. Cette réflexion a abouti à une série de recommandations sur l’ensemble des navires de sa flotte.

  16.  Alors que les quatre protagonistes à voiles de The Bridge ont tous privilégié une route au nord, une première hiérarchie se dessine. Macif (François Gabart) et Idec Sport (Francis Joyon) ont, en effet, incontestablement pris un avantage face à leurs deux poursuivants, qui accusent de premiers écarts menaçant encore de se creuser d’ici les prochaines heures.

  17. Ils l'ont fait ! Après la terrible humiliation en 2013 à San Francisco (ndlr : ils menaient 9 à 1 et avaient été battus 9 à 8), les Néo-Zélandais ont pris leur revanche, ce lundi, en battant sèchement les Américains de Oracle Team USA sur le score de 7 à 1 en finale de la 35e Coupe de l'America.

  18. À l’issue de 360 milles avalés en une journée, le Multi50 "FenêtréA-Mix Buffet" d'Erwan le Roux a remporté, samedi à Saint-Nazaire, le Record SNSM-Trophée du Cinquantenaire. Le Roux a devancé le "Réauté Chocolat" d'Armel Tripon  de six minutes et "Arkema" de Lalou Roucayrol d'une heure.

  19. Le 13 juin 2017 à 10H34, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d'ETEL reçoit un signal de détresse VHF ASN.

    Il diffuse immédiatement un message « MAYDAY RELAY » et déroute l’avion de surveillance maritime FALCON 50 de la Marine nationale en mission dans la zone.

    Le sémaphore de Saint Sauveur signal avoir reçu un message pour une avarie électrique. Le Cross ETEL corrobore les informations avec le CROSS GRIS NEZ.

  20. C'est fait ! Lundi, en finale de la Coupe Louis Vuitton, les Néo-Zélandais ont donc inscrit le 5e point face aux Suédois d'Artémis qui auront été à la hauteur lors des sept duels disputés. Les Kiwis, emmenés par le jeune et talentueux Peter Bruling (26 ans), vont donc retrouver le Defender américain « Oracle Team USA » de Jimmy Spithill qui avait réussi, en 2013 à San Francisco, la « remontada » - que l'on peine aujourd'hui encore à expliquer... - la plus incroyable de l'histoire du sport. Mené 8 à 1, Oracle avait gagné 9 à 8.