Actualités Mer et marine

  1. Le dernier-né des chantiers de Saint-Nazaire achève sa seconde campagne d’essais en mer. Après une première sortie en juillet, cette seconde navigation a été un peu plus musclée, compte tenu d’une météo maussade et venteuse sur la côte bretonne ce week-end. L’occasion d’éprouver le Celebrity Edge, au comportement dit-on remarquable, dans des conditions un peu plus corsées et de procéder à sa présentation officielle à l’armateur.

     

  2. Le célèbre missile antinavire français bénéficie actuellement d’une importante modernisation. Ce programme très discret, notifié fin 2011, avait été révélé par un rapport sénatorial en 2013. « L'objectif du programme « évolution de l'Exocet » est, d'une part, de traiter les obsolescences touchant les équipements du missile permettant une amélioration des capacités intrinsèques de la munition face aux contre-mesures électroniques et aux navires furtifs conduisant à la définition appelée Block 3c et de permettre leur intégration sur les frégates Horizon et FREMM ».

  3. Les cinq futures frégates de taille intermédiaire (FTI) de la Marine nationale auront des capacités accrues de déploiement de forces spéciales. Il a en effet été décidé, a-t-on appris de source proche du dossier, de pouvoir embarquer sur ces bâtiments une seconde embarcation de type ECUME. Initialement, les FTI devaient être gréées pour recevoir un seul des nouveaux semi-rigides des commandos marine. A cet effet, les deux niches latérales des frégates seront adaptées pour pouvoir, chacune, recevoir une ECUME.

  4. Alors que le second train de liquéfaction du terminal russe Yamal LNG a été mis en service cet été, en avance sur le calendrier, les méthaniers brise-glace en provenance de Sibérie continuent d’arriver à un rythme soutenu dans l’estuaire de la Loire. Pas moins de deux navires ont rallié la semaine dernière le terminal Elengy de Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire, dont le nouveau Rudolf Samoylovich. C’est le sixième méthanier brise-glace du type ARC 7 et le second exploité par l’armement Teekey, qui avait pris livraison du premier, l’Eduard Toll, à l’automne 2017.

  5. Le navire de sauvetage Aquarius, affrété par SOS Méditerranée pour venir en aide aux migrants naufragés, va perdre son pavillon pour la deuxième fois en quelques semaines. Après Gibraltar en août, c'est son tout nouveau pavillon, Panama, qui annonce vouloir le radier. L'Etat invoque le fait que l'Aquarius refuse de débarquer les personnes qu'ils recueillent en Libye. Derrière cette annonce, il y a une procédure des autorités italiennes qui ont formulé une plainte officielle à l'encontre du Panama, invoquant le fait que l'Aquarius ne respecte pas les procédures juridiques internationales.

  6. L’Ocean Wanderer, bateau de pêche français de 24 mètres, s’est échoué jeudi dernier, dans la soirée, sur le Grand Récif, en Nouvelle-Calédonie. Les six membres d’équipage du palangrier, appartenant à l’armement Pescana, ont été secourus par les sauveteurs en mer.

  7.  

    Missions principales

    Le (la) titulaire aura en charge le développement et la coordination des activités pédagogiques et de recherche ; assurera la cohérence des enseignements avec l’évolution des professions auxquelles s’adressent les formations actuelles et futures du Cnam-Intechmer ; coordonnera la mise en place de programmes régionaux et nationaux liés aux métiers de la mer.

     

    Profil recherché

  8. La CGT Métallurgie et les syndicats des ports Brest, Dunkerque et Marseille appellent à une mobilisation, demain 25 septembre, sur la reconnaissance du risque lié à l’amiante. « L’ACAATA permet un départ anticipé pour les salariés si leur entreprise est reconnue pour y avoir exposé ses salariés. La reconnaissance des expositions a toujours été une bataille mais plus encore pour les périodes post-interdiction de l’amiante. Depuis quelques mois, l’État tente de mettre fin à cette reconnaissance.